Olivier Baussan

Les débuts

Lorsque je pense à mon enfance, c'est l'odeur du chèvrefeuille qui me revient en premier. Elle m'accompagnait tout au long du chemin qui menait de la ferme de mes parents à l'école. Trois kilomètres de bonheur olfactif, ponctués par le chant des paysans ramassant la lavande en été, ou cueillant les olives dès les premiers flocons. Ces odeurs et ces gestes ont nourri définitivement ma mémoire : vingt ans plus tard, j'achetai un vieil alambic, pour faire de l'huile essentielle de romarin et la vendre sur les marchés. L'OCCITANE était née.

Le sens des traditions : les premiers savons

A l'époque où je créai L'OCCITANE, la fabrication du gros savon de Marseille était en train de disparaître. Ces savons, je les avais utilisés toute mon enfance, et je me demandais comment conserver cette tradition ? Au même moment, j'eu la chance de rencontrer un vieux savonnier qui me fit cadeau de la totalité de ses machines ! C'est ainsi que naquirent les premiers savons de L'OCCITANE aux d'huiles essentielles.

L'ouvertue et l'envie d'aller plus loin

Comme la Durance qui descend vers Marseille pour se jeter dans la mer, je me suis rendu dans la citée Phocéenne, aux portes de la Méditerranée. C'est de là que je suis parti pour l'Afrique, à la recherche de matières premières qui entrent dans la composition des savons, comme l'huile de palme. J'y ai découvert aussi le karité, devenu depuis, un des produits phares de L'OCCITANE. C'est également dans ce pays, que mon respect de l'autre et de sa différence se sont accrus, et m'ont poussé à engager L'OCCITANE dans des actions comme le commerce durable.

January 9th 2009 in L’OCCITANE Manosque

 

Remise de la Médaille de Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole à Olivier Baussan par Michel Barnier, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche.

 

L'Ordre du Mérite Agricole doit sa création à Jules MÉLINE, Ministre de l’Agriculture du 21 février 1883 au 5 avril 1885.

L’Ordre du Mérite Agricole récompense les personnes qui ont rendu des services marquants à l’agriculture, soit dans l’exercice de la pratique agricole ou des industries s’y rattachant, soit dans des fonctions publiques ou par des travaux scientifiques ou publications agricoles.

Parmi les récipiendaires célèbres, il faut noter quelques artistes « terriens » comme Louis Pasteur, Michel Serrault, Catherine Deneuve, Paul Morand, Roger Peyrefitte et Jean Carmet.

Pour plus d’info sur l’Ordre du Mérite Agricole : http://www.france-phaleristique.com/meritagri.htm