Lavande A.O.C. Haute-Provence

Surnommée l’«or bleu», la lavande chante toute la Provence. Elle est l’âme odorante de la région, le fruit du travail respectueux de l’homme. Selon la tradition, les provençaux sillonnaient les flans ensoleillés des montagnes, pour cueillir la lavande sauvage au mois de juillet. Le temps de la récolte, ils s’installaient plusieurs jours en plein air, et le soir, ils se retrouvaient pour partager les secrets de cette fleur d’été aux propriétés relaxantes et purifiantes.

En Provence, c’est la Lavande fine, ou Lavandula angustifolia, qui produit l’huile essentielle de lavande la plus pure, très recherchée pour la subtilité de son parfum. Elle se distingue de celle du lavandin, à l’odeur très camphrée.

Traçabilité
Nous nous approvisionnons en huile essentielle de lavande fine A.O.C. (Appellation d’Origine Contrôlée) de Haute-Provence, directement auprès des coopératives d’agriculteurs de Sault et ses environs. A Sault, à près de 1000 mètres d’altitude, Fabrice Fournel, vice-président de la coopérative de Simiane-la-Rotonde, est lavandiculteur. "Le premier jour, raconte Fabrice, l’odeur des fleurs est si forte qu’elle nous étourdit." Avec Jérôme, son associé, et ses parents, il passe d’un rang à l’autre pour couper les pailles de lavande, puis les étend à la fourche au soleil pour qu’elles préfanent un jour ou deux avant d’être portées à la distillerie.

Le saviez-vous ?
Le label A.O.C. a été créé en 1981 afin de lutter contre la concurrence des essences étrangères. Il garantit une production de très haute qualité. Il ne faut pas confondre la lavande fine et le lavandin qui est un hybride entre la lavande officinale et l’aspic, dont l’essence est surtout utilisée pour des produits à gros volumes industriels (ex : produits ménagers, lessives, cosmétiques de masse).