Les tissus provençaux

L’histoire du tissu provençal est longue, riche et mouvementée...
Par Claire Vincent

Les premières toiles imprimées étant arrivées des Indes par bateau à Marseille en 1664 furent tout naturellement appelées « Indiennes ». Très vite, ces cotonnades colorées vont séduire toutes les catégories de la population, et la demande est telle qu’au milieu du XVIè. Siècle, on commence à les fabriquer en Provence…
Ces étoffes imprimées concurrençant grandement les autres industries textiles françaises du lin, de la soie et de la laine,un arrêt de prohibition est pris en 1686. Il interdit non seulement la fabrication, mais également le commerce et même l’usage de ces «Indiennes».  Les fabricants décident alors d’aller s’installer dans le Comtat Venaissin voisin, qui, étant un état pontifical, n’est pas soumis à cet arrêt. Cette prohibition durera 73 ans et un véritable commerce de contrebande va se développer.

En 1734, un concordat est cependant passé entre le Pape et Louis XV, soumettant le Comtat Venaissin à la même loi. Les fabriques ferment alors aussi en Avignon. Il faudra attendre le début du XIXè. Siècle pour voir réapparaître ce type de fabrique dans la ville. Aujourd’hui, on crée toujours des tissus imprimés en s’inspirant des motifs originels, le détail d’un dessin d’autrefois devenant le motif principal d’un nouvel imprimé : une petite grenade figurant autrefois dans le semis traditionnel dit « provençal » constitué d’une myriade de petits motifs devient soudain le sujet principal pour un tissu d’ameublement… à l’allure résolument contemporaine, dans des tons très tendance. La société « Les Olivades » installée non loin de Saint-Rémy-de-Provence, dans le village de Saint-Etienne du Grès imprime des tissus depuis 1818 ; elle continue à créer des tissus pour la maison et pour le vêtement et elle est la seule à continuer à imprimer ses créations en Provence.
On peut visiter l’entreprise sur rendez-vous et acheter toute l’année de jolies pièces à prix d’usine dans la boutique : objets de décoration pour la maison, nappes et serviettes, accessoires, vêtements… La visite de la fabrique permet de mesurer tout  le travail et le talent nécessaires à la réalisation de ces créations sans cesse renouvelées  qui  s’appuient sur la mémoire et la tradition d’un savoir-faire. Elle vous permettra de découvrir le sens des mots « flambage », « blanchiment », « mercerisage »,

« technique du cadre plat », « vaporisage »… mais plus encore, la passion d’une famille, qui depuis 1948, date à laquelle Pierre Boudin créa la « Société Avignonnaise d’Impression sur Tissus », sans cesse innove et développe l’entreprise pour que l’industrie textile perdure encore sur nos terres provençales.


A ne pas manquer
Les Olivades
Chemin des Indienneurs
13103 Saint-Etienne du Gres
T 04 90 49 19 19
www.lesolivades.fr 
Les tissus provençaux aux Olivades
Les tissus provençaux aux Olivades
Saint-Etienne du Gres
Photographie José Nicolas
Les tissus provençaux aux Olivades
Les tissus provençaux aux Olivades
Saint-Etienne du Gres
Photographie José Nicolas

Derniers articles

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Pour prolonger l’été, quoi de mieux que de s’offrir un moment convivial et privilégié autour d’un apéritif aux saveurs provençales ? Pour ravir vos proches, L’Occitane vous dévoile quelques-unes des recettes authentiques typiques de la région, à déguster du bout des doigts.
5 astuces pour prolonger son bronzage

5 astuces pour prolonger son bronzage

Au retour des vacances, vous rêvez de conserver tous les bienfaits de l’été, dont ce magnifique teint doré apparu en lézardant au soleil. L’Occitane vous révèle la bonne routine beauté à adopter pour rayonner à la rentrée.
Les plus beaux rooftops de Provence

Les plus beaux rooftops de Provence

Parfaits pour prolonger l’été, les rooftops offrent de belles terrasses en plein air, où se prélasser à toute heure de la journée. L’Occitane vous dévoile les meilleurs spots de Provence pour prendre de la hauteur à la rentrée.