Cade biologique

Le genévrier sauvage, appelé « Cade » en Provençal, pousse naturellement dans la garrigue. Les bergers, qui détenaient le secret de la distillation du bois de cade, utilisaient son huile précieuse pour protéger leur visage et leurs mains du vent et du soleil. Ils coupaient les branches de cade et allumaient un grand feu qui allait faire exsuder du bois, une huile épaisse aux vertus protectrices et fortifiantes, également employée pour soigner les peaux des bêtes. Cette distillation accompagnait traditionnellement la pratique de l’élevage des moutons et des chèvres.

Traçabilité Le Cade que nous utilisons provient d’une des nombreuses zones de cueillettes des Alpes de Haute-Provence, près du village de Le Chaffaut. Les troncs sont débités en copeaux et ensuite distillés pour obtenir l’huile essentielle de cade, certifiée biologique par Ecocert.

Jean-Louis Delfour, cueilleur de Cade.
Amoureux des plantes et fin connaisseur du bois de Cade, Jean-Louis se promène dans les Alpes de Haute-Provence pour repérer les buissons de Cade cachés dans la végétation. L’œil aguerri, c’est aisément qu’il les déniche et les cueille pour L’Occitane.

« Cet arbre me ramène à mon enfance, l’odeur de ce bois si particulier que mon père travaillait dans son atelier, à Thiers. »

Efficacité Brevet déposé

L’OCCITANE a mis au point un complexe breveté qui répond aux besoins spécifiques des peaux masculines : en plus de ses propriétés assainissantes et revigorantes, il aide la peau à se fortifier, se régénérer et se protéger.

Le saviez-vous ?

La récolte du bois de Cade contribue à l’entretien et à la préservation de la garrigue provençale. En effet, ayant une croissance très rapide, le Cade a tendance à se développer au détriment des autres espèces végétales et favorise la propagation des feux de forêt.