Amande

En Provence, la floraison de l’amandier a lieu entre février et mars, et est l’une des plus précoces de l’année. Les champs se couvrent de fleurs roses et blanches et offrent un spectacle très émouvant.

Jusqu’au début du siècle dernier, l’amandier était un symbole fort du paysage provençal. Mais à partir des années 1930, menacé par de nouvelles cultures plus rentables et par la mécanisation de l’agriculture, l’amandier est devenu rare en Provence. L’OCCITANE souhaite que cet arbre emblématique retrouve la place qu’il mérite dans le paysage provençal, et s’approvisionne donc auprès de producteurs d’amandes locaux.

Traçabilité
En utilisant dans ses formules des amandes cultivées dans le sud de la France, L’OCCITANE encourage la filière et les familles qui y travaillent comme l’exploitation familiale de Monsieur Jaubert, amandiculteur sur le plateau de Valensole dans les Alpes de Haute-Provence,

Monsieur Jaubert : "J’ai planté à ce jour 10 000 amandiers, ma contribution à ce que la planète se porte mieux. Les arbres nous apprennent la sagesse et le respect. Si on s’en occupe, l’arbre vous le rend bien et offre de bons rendements."

Le saviez-vous ?
Avec ses racines profondes et la faible évaporation de son feuillage, l’amandier est parfaitement protégé de la sécheresse. Adapté à notre région, il nous offre des rendements importants.